Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 Sep

Voyager en bonne compagnie

Publié par evy  - Catégories :  #Lectures



 

 

Comment excuser le retard accumulé dans la diffusion de mes trouvailles de petites chines ?

 

 

Les Accidents de la Route, Carle Vernel
 

Peut-être en dévoilant des merveilles acquises en contrées lointaines dans un passé proche afin de calmer une éventuelle avalanche de reproches, lol, aussi en rappelant qu’il me faut faire des provision pour l’hivers, la saison de chines se terminant par ici, place à la déprime, il me fallait une rime.

 

 

Le baume d'acier, L. Boilly

 

 

Mes excursions se font, presque toujours, accompagnées de monsieur Présent Passé bien avisé des trésors convoités, c’est pourquoi lors d’une prospection son regard se pose sur cette chemise bien mise qui réserve bien des surprises.


Le Parterre des Dames & des Demoiselles, Paris, 1838

 

Ayant attiré mon attention je soulève avec précaution ce grimoire d’un autre âge le cœur serré d’espoir, et là d’apercevoir une gravure intitulé « Les Accidents de la Route », heureux hasard qui veut que monsieur soit moniteur auto-école ?

 

 

 

Le Petit Messager des Modes, Paris, octobre 1844

 

 

Je poursuis ma découverte avec «  Le baume d’acier » car il en faut des nerfs pour supporter pareil calvaire, de quoi se calmer et ne plus vouloir mentir sans s’en repentir ! Le passé a lui aussi ses méchants inconvénients.

 

 

Le Petit Messager, Paris, novembre 1844

 

 

Je lui fais la réflexion qu’elles sont jolies sans être celles que je chine, paroles qui s’envolent mes yeux découvrant quelques pages manquantes à ma gourmandise de modes féminines du 19ème et 20ème siècle où elles sont exquises.

 

 

L'Ami des Dames et des Demoiselles, Paris, 1859

 

 

L’esquisse d’un sourire se dessine lorsque demandant leurs prix elles se révèlent accessibles à ma bourse sans trop en serrer les liens.

 

 

L'Ami des Dames & des demoiselles, Paris, 1860

 

 

M’éloignant afin de savourer mon butin je m’extasie devant cette abondante chance, pas moins de quarante gravures dont seulement deux ne sont pas de modes, quel trésor !

 

 

L'Ami des Dames et Demoiselles, Paris, 1859/69?

 

 

 

Elles s’échelonnent sur une période de 51 ans, de 1838 à 1889, presque toutes datées par une personne qui en a prit grand soin.

 

 

Je me fais un devoir de transmettre cet héritage, qui a su défier les âges sans trop subir de dommages, il défilera au fil de mes pages.


 

 

 

 

Douce journée

 
 

 

 

Commenter cet article

mélusine 30/10/2009 17:46


on ne peut qu'être ravie par ces images!!!quelle chance d'avoir trouvé d'aussi jolies photos du passé...la seule fois ou j'ai vu d'énormes reliures contenant de belles gravures,c'était en salle des
ventes...quelle joie ,juste d'avoir pu les voir.


evy 04/11/2009 08:33



En fait cette pochette contient « juste » ces gravures en couleurs, un véritable trésor chiné à un
prix plus que doux, youpi, je peux dire merci à mon mari d’avoir eu l’œil si bien avisé !



 



Douce journée gentille Mélusine








mamounette41 23/09/2009 07:10


oh! évy comme elles sont belles ces gravures du temps passé!je n'aurais pas non plus laissé passé ce trésor et me serait empréssée de les contemplés avec de grands yeux éblouis par tant de
beauté!
douce journée ma douce évy
bisous


evy 24/09/2009 11:06



Un trésor qui fait vibrer mon âme, elles sont remarquables, mais ce qui l’est encore plus c’est cette
transmission de passionné à passionné. Vivement la suite…



 



Merveilleuse journée belle Mamounette








Patricia 22/09/2009 19:46


Que de jolies photos...
merci pour ce partage.
Patricia


evy 24/09/2009 10:51



Ces merveilles étant nombreuses elles risquent fort d’embellir longtemps mes pages, alors très heureuse de lire
ta joie.



 



Douce et belle journée Patricia








lilibulle 21/09/2009 17:42

et voila!! ça me l'a encore fait.. j'ai fait defiler les images et me voila transportée a l'epoque victorienne.. j'entend le doux babil de ses dames

evy 23/09/2009 07:53



Et il en reste à découvrir, il va falloir revenir, lol.



De nouvelles acquises ce dimanche, elles sont en moins bon état mais exploitables avec retouches, de toutes
façons je ne les aurais pas abandonnées, non mais, lol !



 



Merveilleuse journée Fée Lilibulle








Christelle 21/09/2009 17:21

Encore et comme toujours , voilà des trouvailles incroyables !Que ce soit le fruit du hasard au niveau du théme trouvé et la profession de monsieur ou les délicieuses tenues de ces dames si coquettes ...tu as du étre ravie de les trouver !

evy 23/09/2009 07:39



Un bonheur immense en effet pour ces merveilleuses toilettes mais aussi une reconnaissance pour cette personne
qui a conservé consciencieusement ces gravures tout au long de ses années. Alors fruit du hasard ? Hum je m’interroge mais remercie ma bonne étoile !



 



Merci de ta gentillesse Christelle



 



Douce journée








angemia@sfr.fr 21/09/2009 16:00

youpi, première new reçu ça marche et c'est génial , je ne manquerais plus rien !!

super tes photos, et de si jolies robe

bisous Evy

mia

evy 23/09/2009 06:52



Je suis bien heureuse de lire ta satisfaction, tu le mérites après toutes ses pérégrinations de news et
d’articles, lol !



 



Merveilleuse journée petit ange








amourdutempspassé 21/09/2009 15:49

que de belles illustrations!!tu as un vrai trésor avec toi du passé!!!
tu as raison de les préserver, et d'en prendre soin!!!
bisous
véro

evy 23/09/2009 05:57



Un trésor inestimable en effet, j’en ai chiné encore quelques unes le week-end dernier, elles sont en mauvais
état mais encore exploitable après retouches sur logiciel et leurs prix étant raisonnable je n’allais pas permettre qu’elles finissent on ne sait où, lol !



 



Merci de ta gentille douce Véro, il me faut encore répondre à ton message, j’y vais de ce pas….



 



Merveilleuse journée à ta maisonnée








Archives

À propos

Morceaux choisis, tranches de vie ; Petites chines, Shabby et Cie ; Mélange de passions, mais aussi de créations ; je vous propose un moment d’évasion, entre Présent et Passé, pour un instant d’irréalité…