Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
08 Aug

Xaronval Village 1900- Chapitre II

Publié par evy  - Catégories :  #Coups de coeur...

xaronval 81

 

Entre savoir faire et passion il est agréable de découvrir, ou redécouvrir, les métiers d’autrefois démontrés et expliqués par des artisans, et bénévoles, chevronnés.  


xaronval 82

 

trompettes 38

 

cyclostyle rotary 19

 

Machine à polycopier ROTARY Cyclostyle, fin 19è début 20è ; ancêtre de la photocopieuse elle sert à dupliquer des documents pendants près d’un demi siècle !

cyclostyle rotary 18

 

S’attarder chez l’antiquaire n’est pas pour me déplaire car les merveilles y sont nombreuses ; un gigantesque globe, (verrine du Second Empire), de plus d’un mètre de haut m’y a fait de l’œil, mais son prix quant à lui m’a fait défaillir …


xaronval 15

 

ancien comptoir de bar 16

 

Ancienne chope à bière en porcelaine

chope à bière en porcelaine 17

 

poêle en faïence 11

 

Les poêles en faïences sont d’une beauté à couper le souffle, et démontre la dextérité des réparateurs en la matière.

 

poêle en faïence 12

 

poêle en faïence 10

 

poêle en faïence 9

 

poêle en faïence 13

 

machine à coudre jouet 14

 

machine à coudre SINGER 45

 

Broderie au fil d’or et d’argent

dentelle fils or et argent 22

 

dentelle aux fuseaux 21

 

Danielle Beugnette, dentellière

danielle beugnette 24

 

Chez la dentellière j’ai plaisir de faire connaissance avec Danielle, experte en la matière, qui n’a de cesse de partager ses connaissances avec force et passion.

 

Bon rétablissement à elle, et merci encore pour sa gentillesse !

 

dentelle aux fuseaux 25

 

Il est difficile de dater avec exactitude l’apparition de la dentelle aux fuseaux, les experts s’accordent toutefois pour le milieu du 16ème siècle. Cette technique existait déjà auparavant sous la forme de passementerie de fils d’or et d’argent, la grande nouveauté réside donc dans l’utilisation du fil blanc et la complexe finesse de la dentelle aux fuseaux ; aujourd’hui on utilise plusieurs sortes de matières et de couleurs.

 

carreau de dentellière 26

 

Ancien carreau de dentellière traditionnel, (dit du "puy en Velay"), patrimoine du village

carreau de dentellière 27

 

On appelle aussi le Carreau de dentellière un « coussin », c’est sur le « tablier » que travaillent les fuseaux, la « roda » est la partie sur laquelle est fixé le carton piqué et dessiné. Ces carreaux sont souvent ornés de décors multicolores, de rubans, et même parfois de médailles pieuses ; au début du 20è siècle ils sont recouverts de toile cirée. De petite taille il est facilement transportable et ne quitte jamais la dentellière dans ses déplacements !

 

carreau de dentellière 23

 

Métier à tisser datant de 1860 et provenant du couvent d’ Ubexy (88)

métier à tisser 42

 

Dans le village on peut s’initier à quelques métiers…

 

métier à tisser 43

 

L’atelier presse/imprimerie regroupe, en autre, deux linotypes provenant d’un quotidien vosgien.

ancienne imprimerie 101

 

forge 71

 

Pour fabriquer une cloche on prépare avec minutie la terre qui sert à fabriquer son moule ; ce dernier se compose de trois parties : le Noyau, la fausse cloche et la Chape.

Le noyau est la partie du moule qui représente l'intérieur de la cloche, après la coulée le noyau remplira exactement l'intérieur de la cloche ; il est construit en briques cerclées avec du fil de fer et recouvert d'argile.

La fausse cloche est la partie du moule qui représente la cloche elle-même, elle a les mêmes dimensions, la même épaisseur que la cloche désirée ; c'est sur elle que l'on place l'ornementation et les inscriptions (ces décors sont en cire et en relief).

La chape est la partie supérieure du moule, elle va recouvrir la fausse cloche ; elle est en terre et formée de couches successives.

 

Puis vient la cuisson du moule, cette opération fera fondre les décorations en cire dont les empreintes resteront en creux et à l'envers dans la chape.

La cuisson du moule achevée on démoule ce dernier, et enlève la fausse cloche (à l'aide d'un palan on soulève la chape et on brise la fausse cloche).

La chape est alors replacée sur le noyau, le vide créé par la disparition de la fausse cloche reçoit le métal en fusion lors de la Coulée, et la cloche est née!

 

moule à cloche 69

 

À la forge rien ne cloche, on dirait des moules pour Kougelhopf*

 

* La recette de ce gâteau alsacien ici

moules à cloches 70

 

C’est le nez qui vous guide jusqu’au fournil, impossible de résister à la bonne odeur du pain qui cuit, sans compter le pâté lorrain, quel délice!

 

xaronval 100

 

 

Gourmande journée

 

 

IX

 

 

Commenter cet article

marie poupée 09/08/2012 23:03

Quel bonheur de redécouvrir tous ces anciens métiers et ces petits chefs d'oeuvre! Merci Evy de nous faire partager ces merveilleux objets en parfait état.
J'ai une grande admiration pour ces dentellières aux doigts de fée !
Je suis prise dans le tourbillon du passé, vite vite je veux voir la suite ...

evy 10/08/2012 08:31



Je crois que l’on ne peut avoir pleinement conscience des capacités des dentellières qu’en pratiquant soi même des travaux d’aiguilles car
au-delà du talent, et savoir faire, il faut tellement de temps pour réaliser toutes ses merveilles ! Quand en plus on sait à quel point les maisons étaient mal éclairées je me dis que plus
d’une devaient y perdre la vue ! Toutes ses anonymes qui ont fait tant de prodiges quel dommage de ne pas les mettre plus en lumière, et malheureusement on mésestime toujours autant l’art du
fils !


 


Je te suis…



madame Ségurine 09/08/2012 18:57

c'est un très beau reportage rempli de merveilleuses choses , heureusement que des gens savent encore garder notre patrimoine , que ferons nous , nous dans cent ans ????nos arrières petits enfants
seront ils encore ce qu'est tout ça ??? je me le demande!!!!
je te vois déambulant dans ces échoppes avec le sourire aux lèvres
je file voir l'autre , belle soirée, gros bisous Evy

evy 10/08/2012 07:32



Personnellement, sans enfant, je me demande où ira tout mon « bric à brac » ? Mais il y aura toujours des nostalgiques de
toutes époques je pense donc que cette mémoire ne se perdra pas, du moins je l'espère !


Déambuler dans ses rues étaient effectivement un grand bonheur, mon mari était MDR en voyant ma tête LOL !


 


à de suite Nicole…



Christelle 08/08/2012 21:52

Les objets du passé sont devenus des trésors mais je doute fortement que nos matières actuelles soient autant prisées d'ici quelques années ...hélas !

evy 09/08/2012 19:31



Pourtant elles le deviennent déjà, mais pour des raisons moins nobles, car notre pollution et gaspillage nous obligent à recycler des
matières devenues trop encombrantes, ou rares, c’est un triste constat ; cette possession nous démunie plus que jamais !


 


Douce journée Christelle



Archives

À propos

Morceaux choisis, tranches de vie ; Petites chines, Shabby et Cie ; Mélange de passions, mais aussi de créations ; je vous propose un moment d’évasion, entre Présent et Passé, pour un instant d’irréalité…